Focaccia veneziana – brioche vénitienne


Brioches / dimanche, avril 5th, 2020

Pour une focaccia de 20 cm de diamètre : 600 g de farine – 20 g de levure de boulanger ou un sachet de levure de boulanger (8 g) 10 cl + 10 cl de lait – 4 jaunes d’œufs -120 g de beurre à température ambiante – 150 g de sucre – 4 càsoupe de rhum – zeste râpé d’un citron -1 belle pincée de sel

Pour truffer la focaccia :  100 g de fruits rouges

Glaçage : 1 jaune d’œuf – 1 càsoupe de lait – 50 g de dragées ou amandes entières grossièrement concassées

Faire tiédir 10 cl de lait (tiède pas chaud sinon tu serais un assassin car tu auras tué la levure) et y déposer le cube de levure fraîche. Délayer. Mettre dans le bol d’un robot ou d’une map le lait avec la levure dissoute, et les 10 cl de lait restant, les jaunes d’œufs, le sucre, le rhum, le zeste d’un citron, mélanger. Puis incorporer la farine, la pincée de sel. Amalgamer puis lorsque l’ensemble est bien mélangé ajouter le beurre coupé en dés. Mélanger à la main ou avec un robot pétrisseur muni d’un crochet jusqu’à former une boule.

Déposer dans un saladier. Couvrir de film alimentaire. Laissez lever pendant deux heures ou mieux faire comme moi et privilégier une levée lente. Pour cela déposer le saladier enveloppé dans un film alimentaire, dans la clayette du bas du frigo.

Le lendemain ou deux heures plus tard selon l’option choisie. Mettre la boule de pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Puis placer le pâton dans un moule rond ou rectangulaire en aplatissant la brioche. La truffer avec les framboises si vous optez d’en mettre, en les enfonçant légèrement.

brioche

Mélanger le jaune d’œuf avec le lait. Dorer à l’aide d’un pinceau la brioche, parsemer d’amandes ou pralines grossièrement concassées. Laissez lever pendant une heure dans un endroit à l’abri des courants d’air. A l’issue de ce temps.

Préchauffer le four pendant 15 minutes enfourner pour une cuisson de 40 minutes à 170°.

Source de cette recette : extraite du livre « Venise recettes cultes » de Laura ZAVAN

Sur ces notes qui embaument  , je vous souhaite à tous un bon début de semaine qui sait avec un peu de soleil, celui qui a mangé à ce long week-end. Je vous retrouve avec un plaisir renouvelé pour un nouvel échange gourmand tentaculaire, pas aussi consensuel que cette brioche

Article publiée sur mon ancien blog, le 3 mai 2015

 

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.