Financiers au miel de châtaignier


Cadeaux gourmands, Été, Mignardises, Noël, Pâques, Saint-Valentin / mardi, avril 7th, 2020

22ième jour de confinement. Souvent pour me dépanner en ces temps où faire ses courses relèvent plus du challenge. Puisque cela consiste à jeter n’importe quoi enfin ce que l’on trouve dans le caddy et surtout vite renter at home.  Et encore une fois, pas d’oeufs, pas de farine….pour remercier une copine qui a la gentillesse de partager ses œufs avec moi, je lui ai offert une fournée financiers au bon goût de miel. Les financiers c’est facile à confectionner, il suffit de veiller à ce que le beurre ait la couleur et l’odeur de la noisette et c’est tout. On touille et 10 minutes plus tard, on se retrouve avec des petites merveilles gustatives..La copine absolument ravie de mon cadeau, m’a demandé la recette.

   

Pour environ 30 mini-financiers + ou – en fonction du moule choisi : 80 g de farine complète – 200 g de sucre brun de canne – 80 g d’amandes en poudre – 5 blancs d’oeufs –  120 g de beurre – 50 g de miel de châtaigner

Pour saupoudrer, 30 g d’amandes effilées.

Mélangez dans un saladier la farine, le sucre brun et les amandes en poudre

Versez les blancs d’oeufs dans un autre saladier et fouettez-les légèrement au batteur électrique. Réservez.

Coupez le beurre en petits morceaux et versez ceux-ci dans une casserole. Faites cuire doucement sur le feu et retirez la casserole lorsque le beurre commence à devenir brun clair. Laissez refroidir un peu et incorporez-le dans le mélange farine-sucre-poudre d’amande.

Faites légèrement tiédir le miel et incorporez-le en mélangeant de nouveau.

Ajoutez les blancs d’œufs préalablement montés et mélangez délicatement à la spatule.

Versez la préparation dans les moules à financiers à mi-hauteur. Faites cuire dans le four à th. 7/210° pendant 10 minutes environ.

Ps : Choisir un miel puissant en goût. C’est le beurre noisette qui donne le goût des financiers, attention à ne pas trop faire chauffer pour qu’il ne brûle pas.

Source de cette Recette extraite du livre Les Douceurs de l’enfance de Lenôtre et Philippe Gobet, aux éditions Hachette Cuisine et dénichée sur LE SITE ELLE

Sur ces notes le miel c’est si bon, et une vision fleurie, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve rapidement pour un nouvel échange gourmand. D’ici là, prenez bien soin de vous vous le valez bien !

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.