Faire son confit de canard : cuisson, stérilisation


Conserves, Volaille / dimanche, septembre 15th, 2019

Pour celles et ceux qui confectionnent leurs conserves, les mois d’octobre et de novembre sont chargés, point de vue préparatifs. Alors, aujourd’hui, je partage avec vous mes trucs et astuces pour un confit de canard inratable. Il faut dire que j’aime le canard confit, car ça vous parfume et égaye un plat avec ses arômes.

Dans les recettes d’antan, pendant que les morceaux de canard de la graisse de canard cuisaient à petit feu, on ajoutait de la graisse en sus. Je ne le fais plus car le canard va dégager de la graisse : pour l’argument imparable, ça permet d’économiser quelques calories !!! Je vois celles et ceux qui font attention à leur ligne, sourire avec un « mais bien sûr ». J’ai presque envie de dire que cuit de la sorte, le canard ce n’est presque plus gras, juste goûtu… C’est clair que si on l’accompagne de pommes de terre à la sarladaise on va faire exploser l’ardoise calorique, mais je n’arrive pas à croire qu’il soit gras, tellement c’est bon !

Confit de canard

Jusqu’à il y a trois ans, je salais abondamment les morceaux de canard. Maintenant je ne le fais plus, je sale modérément, je rajoute quelques branches d’aromates fraîches (facultatif) et après confisage des morceaux de canard, je mets en bocaux avant de stériliser.

Ingrédients :

  • 1 canard
  • 1 c à soupe de gros sel par palmipède
  • quelques branches d’herbes aromatiques FACULTATIF

On achète un canard entier ou vide ? Découpe ou non ?

J’achète mon canard entier auprès d’un producteur dans les landes avec son foie gras car c’est vraiment bon marché, 35 € environ le canard. Un canard vidé, c’est à dire sans son foie gras, coûte dans les 27 €, c’est donc vraiment avantageux de le prendre avec le foie frais.

Soit vous demandez au professionnel qui vous le vend de vous le découper, moyennant une petite pièce, soit vous le faites vous-même. J’ai loupé deux ou trois canards avec une découpe un peu maladroite, pas jolie, avant de choper le truc. Comme c’est une activité qu’on fait une fois l’an, on oublie. Il existe des vidéos très explicites sur youtube.

Une fois le canard découpé, je confis tous les morceaux du canard, magret compris. Il n’y a que la peau du cou que je conserve au congélateur pour la farcir ultérieurement RECETTE clic ICI, le foie gras frais que je conserve, recette ICI.

Lorsqu’on fait rissoler notre canard et qu’on le laisse cuire pendant un heure trente, il va rester au fond de notre marmite des morceaux de viande mélangés à des morceaux de peaux, qui vont servir à la confection des grattons.

Comme généralement, il n’en restera pas des tonnes, on étoffe les miettes de viande avec des cuisses de canard, qu’on achète à part au moment de la foire au gras, qui se tient en novembre.

On rajoute quelques ingrédients pour confectionner des rillettes.

Équipement nécessaire pour faire du canard confit

Un grand fait tout ou mieux une bassine qui passe sur le feu. Des canards, du sel, des aromates, des bocaux, des joints neufs un stérilisateur ou une grande cocotte pour les petites quantités et de l’huile de coude.

Passer à la flamme les morceaux de canard s’il subsiste des plumes sur la peau puis les sortir avec un couteau. Quelques branches de thym frais ou laissez nature ça le fait aussi. Des bocaux qui supportent la stérilisation qu’on aura lavés et séchés soigneusement.

Doit-on saler abondamment ou modérément le confit de canard ?

A une époque, je salais de façon abondante le canard, pensant que ça aidait à leur conservation. Mais j’ai évolué et depuis maintenant trois ans, je sale très modérément. Pour vous donner un ordre d’idée, pour un canard entier découpé, j’utilise 1 c à soupe de gros sel, je frictionne les morceaux de canard avec le sel. Je ne rince pas et je cuis directement mon canard.

Mon canard n’est pas très salé et sa conservation vient de sa stérilisation. Je pratique comme cela depuis trois ans et ça marche !

Cuisson minute ou plus longue du confit ?

Je mets à cuire les canards découpés de la sorte pendant 1 H 30. On pourrait les cuire moins longtemps et auquel cas, quand on ouvrirait le bocal, il faudra encore recuire. Mais en adoptant un mode de cuisson long et doux, le canard tranquillement devient confit et lorsqu’on ouvre un bocal, on fait juste rissoler une dizaine de minutes dans une poêle pour avoir une peau croustillante, et c’est prêt !

Dans un grand fait tout (j’utilise ma bassine à confiture), placer les cuisses et les manchons côté peau dessous, déposer sur le dessus du thym et laisser confire pendant environ 1 H 30. Surveiller la cuisson pour que les morceaux n’attachent pas. Le test pour savoir si on peut arrêter la cuisson, c’est lorsque la viande se détache de l’os.

Surveiller la cuisson, ne pas trop remuer. Petit à petit, la graisse contenue dans la peau va fondre et les morceaux de canard vont en être recouverts. Une fois les morceaux de canard confits, on les place chaud dans des bocaux propres.

On recouvre entièrement ou partiellement de graisse, le canard le canard confit ?

Il y a deux écoles : celle qui remplit totalement le pot de graisse tout en laissant la limite de 3 cm du bord vide pour que l’air puisse circuler. Quelquefois, je remplis à moitié et d’autres aux trois quarts mais jamais entièrement, et ça marche !

Joints ou capsules neuves ?

Lorsque on fait des conserves et qu’on stérilise, on ne s’embête pas. On met toujours un joint neuf, ou une capsule neuve en fonction des bocaux choisis. Les pots doivent être dans un état irréprochable sans fêlure aucune. On ne réutilise jamais une capsule ou joint. JAMAIS !

On passe les pots pour les laver au lave vaisselle ou on les lave manuellement et on les sèche soigneusement avec un torchon rigoureusement propre.

Temps de stérilisation

On commence par déposer les bocaux dans un stérilisateur. Disposer les bocaux côte à côte et placer dessous et entre les pots de vieux torchons pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent et ne se brisent en cours de stérilisation. Je leste toujours mon stérilisateur (à gaz) de gros galets.
Couvrir d’eau fraîche du robinet qui doit recouvrir les bocaux de 10 cm au dessus. Faire stériliser à partir de l’ébullition (il faudra environ 1/4 d’heure pour que l’eau atteigne les 100°) et à partir de ce moment là, comptez deux heures.

J’ai appris de mes échecs, la première fois que j’avais fait du confit de canard, on m’avait dit une heure à partir des 100° de l’eau. Je n’ai jamais pu les garder et je les ai tous jetés après qu’une espèce de moisissure se soit installée sur le dessus.

Depuis je ne m’embête plus, je compte deux heures à compter du moment où l’eau atteint 100 °. Si vous n’avez pas de thermomètre et pour vous donner un ordre d’idée, c’est lorsque l’eau frémit et commence à former des petites bulles en surface.

On retire tout de suite les pots du stérilisateur ?

JAMAIS ! On laisse les pots refroidir dans le stérilisateur. Le lendemain, retirer les bocaux du stérilisateur, les sécher soigneusement. Étiqueter les bocaux puis les conserver dans un endroit tempéré à l’abri de la lumière.

On déguste quand son confit de canard maison ?

A l’instar du pâté qu’il vaut mieux consommer au moins 6 mois après sa mise en bocaux, le confit, vous pouvez le déguster tout de suite. A la maison, on les déguste grillés. Ou pour une note plus allégée, je les incorpore pour parfumer des one pot riz… nems de canard … si vous êtes en panne d’inspiration taper à droite de l’écran dans l’onglet recherche « canard » et vous allez avoir le défilé des palmipèdes au complet.

En résumé, pour faire un confit de canard soi-même :

1/ Choisir des canards, les découper ou les faire découper

2/ Les saler puis les mettre à confire sur le feu pendant environ 1 H 30

3 / Déposer dans des bocaux rigoureusement propres

4/ Couvrir de graisse

5/ Déposer dans un stérilisateur et mettre à stériliser pendant 2 h à partir du moment où l’eau atteint 100°.

Ouf ! Le plus long est fait, vous voyez bien que le confit ce n’est pas dur. Il faut juste avoir les bons ingrédients et un peu de place. Maintenant, il ne reste plus qu’à déguster du bon confit fait maison.

 

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.