Le délice de satan – gâteau enrobé de ganache au chocolat


Chocolat, Gâteaux, Noël, Pâques / jeudi, octobre 31st, 2019

Les enfants de parents qui se sont un jour beaucoup aimés et qui après un certain temps changent d’avis….Le « fruit de leur amour » connait bien la situation lorsque chacun d’eux reprend ses billes, et qu’il faut partager. On « aime » les semaines paires, les week-ends ou vacances toujours en format pair, le reste du temps on se dit : « quand il sera là », « quand on le verra » .

Ce dimanche là, cela faisait déjà une bonne quinzaine de jours que la date de son anniversaire était passée. Il l’avait fêté avec ses copains, son papa, ses grands parents paternels et nous voici, bons derniers, pour clore le chapitre « festoyons » . Comme il nous en faut plus pour nous décourager après  concertation et un rappel :   » on est d’accord sococho un gâteau avec du chocolat et de la confiture de fraises « . L’affaire étant entendue. L’an passé nous avions confectionné des sucettes, des sapins, l’année d’avant des cupcakes à la vanille. Cette année ce sera du chocolatée léger fourré avec une ganache. Dans un moment d’égarement, j’ai failli tartiner ce délice avec une gelée de raisins, ouf je me suis réveillée à temps, et j’ai chassé l’intrus que j’ai remplacé par de la confiture de fraises. Je n’ai pas oublié notre accord, chocolat, confiture de fraises et rien d’autre….

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre, je dirais pour 6 à 8 personnes : 85 g de beurre – 200 g de sucre – 2 oeufs – 55 g de cacao en poudre – 220 g de lait – 170 g de levure – 1/2 sachet de levure

Pour fourrer le gâteau : 30 g de pralin – 4 càsoupe de confiture

Ganache à faire la veille : 200g de chocolat pâtissier – 200 g (20 cl) de crème liquide entière  – 30 g de pralin

Couper le chocolat en petit morceaux – Verser la crème dans une casserole et mettre à chauffer.

Dès ébullition, verser 1/3 de la crème sur le chocolat remuer. Puis verser une seconde partie de la crème sur le chocolat mélanger, puis verser enfin le reste de crème. Mélanger, filmer et conserver au frigo.Préparation gâteau : Préchauffez le four à 150 °. Travailler le beurre en pommade avec le sucre. Incorporer les œufs en fouettant. Mélanger le cacao au lait tiède. Ajouter en alternant avec la farine.

Beurrer un moule j’ai couvert un plateau avec une feuille de papier sulfurisé et j’ai posé mon cercle à pâtisserie. Beurrer le cercle.

Verser la pâte dans un moule de 20 cm de diamètre.

Enfournez pendant 30 minutes à 170 °. Démoulez et attendre que ça refroidisse.

Sortir la ganache du frigo et la fouetter, elle va devenir toute légère.

Couper le gâteau en deux dans le sens de la largeur. Mettre le côté bombé en dessous.Napper chaque moitié de confiture confiture, puis déposer sur l’une d’elle une belle couche de ganache, saupoudrez de pralin.

 

Refermer le gâteau et couvrir de ganache. Décorer et conserver au frais en attendant de servir. J’ai garni ce délice qui mérite son nom avec des copeaux de chocolat prélevées avec un économe (100 g) et des billes de sucre.

Source de la recette de la base chocolatée : 365 jours de fête de Pippa MIDDLETON

PS : J’ai eu peur qu’il ne soit écœurant et sec car je ne l’avais pas punché, mais pas du tout le gâteau était tout moelleux et la ganache nickel. Il a été apprécié par mes goûteurs ce gâteau simplissime.

Après quelques kilomètres, le voici arrivé à destination. Quelques bougies plus tard…on aurait dû en mettre 13 mais il a considéré qu’il est devenu un grand,  a bien voulu nous concéder 4 bougies égarées…j’ai eu envie de lui chanter du Bénabar

Moins vite
Trainez en chemin qu’on en profite
Moins vite
Laissez dans nos mains vos mains si petites
Deux précieux cailloux au fond des poches
Et par-dessus tout les moufles qui pendent des manches

Nous avons eu le plaisir de retrouver Félix qui a trouvé refuge chez lui, poussé vers la sortie par un Chianki adepte, d’un « je ne partage pas mes maîtres ».

Sur ces notes cacaotées et la vision d’une rose qui grelotte sous le frimas du sud ouest, je vous souhaite de passer d’excellents moments.

7 décembre 2013

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.