Gâteau cuit à la poêle


Gâteaux / samedi, mars 28th, 2020

J’ai pris une poêle en cuivre de 25 cm de diamètre et donc le temps de cuisson s’est étalé durant 30 minutes d’un côté et 10 minutes  de l’autre. Au four, j’aurais eu un temps similaire de cuisson et je n’aurais pas eu à revenir en cuisine, pour cuire retourner le gâteau. Hormis cela, l’odeur durant sa cuisson m’a enchanté, ramené à de doux souvenirs, embaumée ma cuisine.

De quoi remplir une pôele de 25 cm de diamètre : 1 yaourt bulgare de 150 g nature – 3 œufs – 2 càsoupe de miel d’acacia – 2 càsoupe d’huile d’olive 1ière pression – 100 g de farine blanche – 20 g de maizena –  1 sachet de levure – 30 g de noix concassées – 80 g de fleurs de sureau confites – 2 càsoupe d’amandes effilées – 7 tranches de citrons confites

Battre les œufs avec le miel et le yaourt.  Ajouter l’huile. Les pétales de fleurs de sureau.

Mélanger la farine, la maïzena, la levure et les noix que vous aurez au préalable concassées. Verser sur le mélange contenant les œufs. Bien amalgamer.

Tapisser de papier sulfurisé votre poêle pour éviter que le mélange n’attache. Parsemer d’amandes effilées, placer les tranches de citron confites. Verser dessus le mélange.

Mettre sur feu doux à cuire pendant 25 à 30 minutes. Sur ma plaque à induction en position 5 il a fallu 30 minutes d’un côté.

Retirer du feu, retourner le gâteau côté cuit dessous et cru dessus sur une grande assiette comme vous faîtes pour une omelette. Remettre dans la poêle côté cru dessous. Poursuivre la cuisson entre 5 et 10 minutes. J’ai laissé  le mien un chouia de trop, vu son hâle d’un bronzé soutenu.

PS : On peut remplacer les fleurs confites de sureau par une gelée ou la confiture de votre choix. On peut zapper le citron confit mais franchement ce serait dommage car il vient amener une touche d’acidité qui réveille les papilles de toute cette douceur annoncée. On peut le remplacer par du zeste de citron, des lamelles d’oranges confites etc…Le goût de l’huile d’olive est bien présent, les amandes effilées croquent. Un vrai régal ce gâteau tout simple.

Sur ces notes « j’aime les fleurs qui se mangent » et la vision d’un centre de table,   je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. Je vous retrouve rapidement, avec un plaisir pour un nouvel échange  gourmand. D’ici là, prenez bien soin de vous car vous le valez bien !

Recette publiée sur mon ancien blog le 26 mai 2016

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.