Endives au jambon : plat aux 4 ingrédients


Légumes, Pâtes, Plats uniques / vendredi, avril 17th, 2020

Je voulais un plat rapide à confectionner diététique. Il a tout bon ce grain d’endives déjà par le nombre de ses ingrédients, quatre, si l’on excepte le sel et le poivre (en principe on a tous cela dans nos placards). D’habitude on enroule les endives avec une tranche entière de jambon. J’ai coupé en deux mes tranches. J’ai remplacé la béchamel par de la crème d’épeautre, puis exit le gruyère au profit du parmesan. Il a rempli tous ses offices, ce plat : de la rapidité dans son exécution, un apport calorique des plus convenable, et le pompom de la pomponette, il m’a octroyé une donnée hors de prix : du TEMPS ! Si tu ne veux pas passer ta vie en cuisine, je partage avec toi ami lecteur, ma recette.

Ingrédients Pour un grand plateau à partager entre 4 à 6 personnes

  • 2 kg d’endives
  • 40 cl de crème d’épeautre
  • 10 tranches de jambon de bayonne
  • 70 g de parmesan sel et poivre

Étapes

  1. Cuire comme vous avez l’habitude les endives. Je les place dans un cuit tout vapeur pendant 30 minutes.
  2. Puis je les transpose dans une passoire et les laisse s’égoutter pendant une heure ou deux.
  3. Beurrer légèrement votre plat.
  4. Placer les endives sur le plat et les enrouler avec la moitié de tranche de jambon. Puis coller les endives les unes aux autres.
  5. Verser la moitié de la crème sur les endives, l’étaler, quelques tours de moulin à poivre et sel.
  6. Remettre une couche d’endives, couvrir avec le jambon.  Verser la crème restante.
  7. Parsemer de parmesan.
  8. Enfournez pour une cuisson de 45 minutes dans un four préchauffé à 170°.

PS : On trouve la crème d’épeautre dans les magasins bio ou au rayon bio de votre supermarché. On peut la remplacer par de la crème de riz ou d’avoine. Choisissez le jambon que vous préférez, mais vous pouvez optez pour du filet de saumon ou de poulet.

Ca va nous donner du temps pour lire, un petit policier avec  des courses poursuites, du sang, des meurtres grrr qui vous happe, un palpitant HARLAN COBEN et mon chouchou que j’ai pris plaisir à relire John GRISHAM et son clandestin

Sur ces notes  « je suis cap de rester a minima en cuisine »,  je vous souhaite un excellent week-end. A très vite pour un nouvel échange gourmand ! N’oubliez pas, prenez bien soin de vous, vous le valez bien les amis !

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.