Pot au feu (le vrai) à l’ancienne


Soupes / jeudi, décembre 3rd, 2020

C’est la recette d’un plat absolument pas compliqué mais qui nécessite tout de même un peu de préparation. Je fais blanchir la viande pour éviter d’avoir à écumer lors de la cuisson de mon bouillon. Je blanchis le chou, je cuits les os à moelle au four, et je prépare toujours une sauce pour accompagner mon pot au feu. Après avoir franchi toutes ses étapes. Mais quel délice ce plat, je le trouve même somptueux ! C’est vraiment un plat de fêtes pour moi. Un pot au feu à l’ancienne, comme je l’a vu faire par ma grand-mère et comme j’aime à le présenter.
Ingrédients pour un pot au feu à l’ancienne viandes :  1 kg de jarret avec os – 1 kg de gite – 1 kg de paleron – 6 os à moelle
Bouquet garni pour la viande : dans une boule à thé mettre les graines de 2 branches de thym qu’on effeuille -6 grains de poivre noir – sel de Guérande
1 / Blanchir les viandes
Je blanchis toujours mes viandes, ça enlève toutes  les impuretés et évite par la suite d’avoir à écumer.
Pour cela mettre les viandes dans un fait tout, couvrir d’eau du robinet. Dès que l’eau bout, retirer les viandes. Laver la cocotte, remettre les viandes dedans.
Dans une boule à thé mettre le thym émietté, les clous de girofles et les grains de poivre. La déposer dans la cocotte. Préparer un bouquet garni avec les branches de céleri les feuilles de laurier. Les ficeler puis les mettre au dessus des viandes. Couvrir d’eau à niveau environ 3 litres. Mettre sur le feu faire cuire pendant 2 heures. Vingt minutes avant que les deux heures n’expirent, déposer les os à moelle.
2 / Blanchir les feuilles de chou
Pourquoi blanchir les feuilles de chou, pour éviter tout problème de lourdeur de digestion. Pour cela retirer les deux premières feuilles du chou, les jeter puis ensuite récupérer les autres. Mettre de l’eau dans un fait tout dès que l’eau bout, déposer les feuilles pendant 2 minutes. Retirer, égoutter sous l’eau froide pour que le légume conserve sa couleur. Réserver.
3/ Cuisson des légumes
Légumes du pot au feu à l’ancienne : 6 carottes – 6 blancs de poireaux- 6 navets – 2 branches de céleri-branche – 1 chou vert – 2 branches de thym – 3 feuilles de laurier (bouquet garni confectionné le vert des poireaux) – 1 tête d’ail – 10 cm de gingembre frais haché – 6 grains de poivre noir – sel de Guérande
Je cuis les légumes à part pour éviter de me retrouver avec une bouillie. Ma façon de procéder.
Couper le haut de la tête d’ail. Éplucher tous les légumes. Laisser les navets et les pommes de terre entières. Nettoyer les poireaux, enlever le vert et puis les attacher à l’aide d’une ficelle. Les carottes les découper en quatre dans le sens de la longueur.
Déposer au fond du fait tout, les feuilles de chou blanchies, ajouter les carottes, les pommes de terre et les navets. Comptez 30 minutes de cuisson, à l’issue de ce temps rajouter, ajouter les poireaux ficelés en botte et la tête d’ail.
Poser sur le dessus un bouquet garni composé de la partie verte des poireaux + 2 branches de thym + 2 feuilles de laurier. Laisser cuire encore 25 minutes. Vérifier la cuisson puis saler poivrer et rajouter le gingembre râpé. Réserver.
Au moment de servir, mettre du bouillon filtré dans un bol.
Dans une assiette, disposer les légumes, les viandes et un os à moelle. Grillez du pain pour les os à moelle.
Accompagné de gros sel, de cornichons et de moutarde ainsi que d’une sauce que je publierai prochainement.
REGALEZ VOUS !
Avec cette recette je participe au  Calendrier de l’Avent gourmand 2020, proposée par de recettes.de . Ce 3 décembre 2020 trois recettes seront proposées avec celle-ci :

pepitavignon: www.onsenlechelesdoigts.com

floencuisine

2 réponses à « Pot au feu (le vrai) à l’ancienne »

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.