Scofa (sucre, caramel oeufs, farine)


Gâteaux / lundi, octobre 7th, 2019

Le SCOFA jusqu’à il y a peu, je ne connaissais pas. Je l’ai découverte sur le fil d’actualité de ma page facebook.  La photo était alléchante, les commentaires enthousiastes, j’avais voulu la tenter pour les fêtes de noël mais n’ayant pas eu le temps je l’ai confectionné tout dernièrement. Nous l’avons adoré. Ce gâteau dont l’intitulé reproduit les initiales des ingrédients le composant (Sucre, Caramel, Oeufs, Farine, Amandes) se rapproche du succès praliné.

mais en beaucoup plus simple, une texture proche de la dacquoise mais pas tout à fait puisqu’il y a adjonction de farine. La légende raconte que c’est une recette vieille d’un demi-siècle et qui aurait vu le jour au Carmel de Niort selon un cahier de charge très strict et fait rare, le nom déposé au titre de la propriété intellectuelle. C’est, aujourd’hui, la spécialité du Carmel de Lisieux, et il semblerait qu’on puisse s’en procurer sur place. Mais cette recette n’a pas la prétention d’être l’originale, juste un ressenti s’en approchant.

 1 / Génoise : pour un moule de 30 x 40 cm ou comme moi de quoi garnir une plaque à gâteau roulé : 5 blancs + 150 g de sucre – 125 g de poudre d’amandes – 70 g de farine – 80 g de lait – 80 g de sucre glace

Préchauffez le four à 140° (th 4-5).

Préparez le biscuit : Dans un saladier, mélangez la poudre d’amandes, le sucre glace, la farine et le lait jusqu’à  obtenir une consistance pâteuse. Fouettez les 5 blancs en neige ferme en ajoutant 150 g de sucre en poudre en les fois pour les « serrer ». puis incorporez à la préparation les blancs d’œufs délicatement.

Mettez la préparation dans une poche à douille munie d’une douille lisse de 1 cm de diamètre, dressez des bandes côte à côte sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la plaque du four.

Enfournez  dans un  four préchauffé à 170 ° pendant  30 à 35 min. Laissez ensuite refroidir le biscuit sur une grille.

 

2 / CARAMEL 100 g de sucre 1 càsoupe d’eau (5 g)

Verser dans une casserole le sucre  et l’eau. Laissez prendre une consistance de sirop si vous avez un thermomètre on laisse monter à 103 ° si vous n’en avez pas laissez bouillir 2 minutes.  Dès qu’il blondit, versez-le sur une feuille de papier sulfurisé et laissez-le durcir. Puis casser en morceaux le caramel durci et le réduire en poudre au robot.

3 / Crème au beurre et au caramel 6 jaunes d’œufs – 20 g de sucre – 200 g de beurre mou

Sirop à verser sur les jaunes d’œufs : 50 g de sucre – 2 càsoupe d’eau (10 g)

 Dans un saladier supportant la chaleur (le mien est en inox) fouettez les 6 jaunes d’œufs avec 20 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Faire bouillir les 50 g de sucre avec 2 cuillerées à soupe d’eau  pendant 2 min puis versez-les sur les jaunes et fouettez encore pendant 5 minutes. Jusqu’à ce que le mélange refroidisse.

Ajoutez alors le beurre mou en parcelles et la poudre de caramel. Laissez refroidir. Attention ne rajoutez le beurre que sur le mélange ayant complétement refroidi !

Montage

Coupez le biscuit en deux rectangles égaux. Étalez  toute la crème froide sur l’une des deux moitiés puis posez la seconde moitié dessus. Placez le gâteau au réfrigérateur au moins 3 heures.

Au moment de servir, égalisez les bords du gâteau à l’aide d’un couteau à lame souple, et saupoudrez-le d’un peu de sucre glace.

Ce gâteau se conserve 2 à 3 jours au frais, c’est vraiment une gageure tellement il est bon et ne vous donne qu’une envie, repiocher. Il peut aussi se congeler sans problème.

PS : Important de bien battre les jaunes avec le sucre et le caramel, il faut une consistance de sabayon après on rajoute le beurre pour densifier le mélange. Si on ne bat pas suffisamment les oeufs ça risque de faire plouf si vous voyez.

PSS : Mille mercis FRED de m’avoir fait découvrir cette merveille. J’adore ta curiosité, ton côté « jetoucheàtoutréussitout ».

Se déguste avec un bon café et des personnes qui apprécient.

Sur ces notes savoureusement gourmandes, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve rapidement pour un nouvel échange gourmand. D’ici là, prenez bien soin de vous, vous le valez bien !

 

2 réponses à « Scofa (sucre, caramel oeufs, farine) »

  1. ce gâteau est magnifique et plein de promesses gourmandes. Il est de surcroît facile à reproduire si l’on suit bien le déroulement de ta recette. Je n’y manquerai pas.

    Un tout grand merci Veb et bravo, tu es formidable!
    Patrick

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.