Pomelettes et orangettes confites enrobées de chocolat


Fruits, Noël, Sucré / jeudi, décembre 5th, 2019

Cette recette s’adresse à ceux qui aiment la légère amertume du pamplemousse ou celle de la peau des oranges. Je ne sais pas si vous appréciez ces petites choses, je vous assure qu’autour de moi, ils sont nombreux. J’en fais une fois l’an durant pour une dégustation durant ce joli mois de décembre ,mais aussi pour en truffer mes cadeaux gourmands. J’ai toujours appliqué la méthode de confisage dans le temps. C’est à dire tous les soirs faire chauffer le sirop, pour y faire tremper les orangettes…Éteindre et réitérer l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sirop. Puis Yotam OTTENLEGHI est arrivé pour me faciliter la vie.

La franchement, je garde précieusement sa recette et j’en referai plus souvent car on gagne vraiment en temps et en manipulation. On prépare un sirop, on place les orangettes et on laisse confire à petit feu jusqu’au moment où il n’y a plus de liquide, signe que les orangettes sont prêtes. On égoutte, on enrobe de sucre ou de chocolat ces pomelettes ou on les déguste nature (ce que je préfère). Quelque soit l’enrobage choisi, ces pomelettes ou orangettes feront un malheur auprès de vos goûteurs. A force d’en confectionner, je dirai que j’apprécie plus l’écorce de pamplemousse confite à celle de l’orange car comme la peau est plus épaisse. Elle devient translucide, fondante, un vrai bonheur gustatif. Je ne vous dis qu’une chose, tenter la recette c’est y succomber. A vos pomelos, prêts ? Confisez !!!!!

Pour une armée de pomelettes et orangettes confites

Ingrédients pour des pomelettes et orangettes confites enrobées de chocolat de Mr Ottenleghi

4 kgs d’oranges – 2 pamplemousses


980 g d’écorces d’oranges et de pamplemousses – 1.300 kg de sucre blanc – 2.600 litre d’eau – 1 bâton de cannelle – 1 feuille de laurier
POMELETTES ET ORANGETTES CONFITES AU CHOCOLAT YOTAM OTTENLEGHI

MODE OPÉRATOIRE POMELETTES ET ORANGETTES CONFITES ENROBÉES DE CHOCOLAT DE Mr OTTENLEGHI

Couper les extrémités des oranges et des pamplemousses avec un couteau puis entailler la peau en 4 parties en partant du haut vers le bas.
POMELETTES ET ORANGETTES CONFITES AU CHOCOLAT YOTAM OTTENLEGHI. Recommencer l’opération de blanchiment 2 autres fois (au total 3 fois). Égoutter puis laisser refroidir. Les mettre sur un torchon propre pour enlever l’humidité restante (cela évitera au sirop de se cristalliser).


Dans une casserole, verser le sucre et l’eau. Dès que le sucre est dissous, attendre l’ébullition compter deux minutes, puis déposer les lamelles, puis laissez confire tranquillement pendant une heure vingt minutes environ jusqu’à ce que les écorces soit translucides.
Il ne doit rester quasiment plus de liquide qui aura été absorbé durant la cuisson.

Là les sortir du fait tout, les déposer délicatement sur une grille. J’ai laissé une nuit.

Enrobage des pomelettes et orangettes pomelettes et orangettes enrobées de chocolat.

Le lendemain, elles seront prêtes pour être enrobées dans du chocolat ou pour un passage dans du sucre.

Si vous souhaitez en enrober une partie au chocolat, faire fondre au bain-marie, 200 g de chocolat noir avec une càsoupe d’huile de tournesol.

Eteindre sur le feu.Prendre l’orangette du bout des doigts puis la tremper aux trois quarts dans le chocolat en gardant le bout sans enrobage. Secouer pour enlever l’excédent. Si le chocolat au bout d’un certain temps fige remettre à chauffer au bain-marie. Mettre à sécher une nuit sur du papier sulfurisé ou une grille.

PS : Comme le chocolat n’a pas été tempéré, il se peut au bout d’un jour ou de voir apparaitre une trace blanche. Cela n’altère en rien le goût.

Le lendemain, remplir les sachets à offrir ou entreposer dans une boîte métallique. Les pomelettes se conservent dans un endroit frais à température ambiance, hors le frigo pendant 20 jours, le temps que j’ai réussi à les garder, après il n’y en avait plus.
J’en ai gardé quelques unes dans une tupperware et j’en ai congelé une petite partie, elles me serviront pour parfumer et décorer, brioche, nougat, gâteau…etc…

Pour la cuisson j’ai utilisé une cocotte en fonte assez large, le liquide enrobait largement

J’en ai gardé quelques unes dans une tupperware et j’en ai congelé une petite partie, elles me serviront pour parfumer et décorer mes pâtisseries.

Pour la cuisson j’ai utilisé une cocotte en fonte assez large, le liquide enrobait largement mes pomelettes. En fonction du récipient de cuisson choisi, l’idéal étant comme le préconise Mr OTTENLEGHI de poser une feuille de papier sulfurisé sur les pamplemousses, poser une assiette dessus afin que toutes les pomelettes soient bien immergées dans le sirop et faire cuire comme indiqué ci dessus. Je n’ai pas eu besoin de pratiquer de la sorte, je le note à titre indicatif.

Source d’inspiration de cette recette : SWEET de Mr YOTAM OTTOLENGHI

Une réponse à « Pomelettes et orangettes confites enrobées de chocolat »

  1. J’adore les orangettes et il m’arrive d’en acheter. Mais puisque grâce à toi je possède à présent la recette, je n’ai plus d’excuses et je tenterai très certainement de les réaliser.

    Un tout grand merci, tu es formidable!
    Patrick

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.