Pavlova, meringue suisse


CREME-MOUSSE, Fruits, Gâteaux / mardi, avril 14th, 2020

Cela fait 5 ans que je n’avais pas confectionné de pavlova. Pour pâques, j’ai opté pour un dessert aussi aérien que la ballerine dont il porte le nom. D’un blanc immaculé, nappé d’une couche épaisse de chantilly et truffé de fruits. Ce dessert, est un régal à déguster à la petite cuillère. Seul bémol, c’est la facture énergétique. Trois heures de cuisson, Enedis me le rappellera d’ici quelques temps. J’ai lu plein de recette avec citron, maïzena que sais je encore. J’ai opté pour ma valeur sûre. Mr FELDER, des blancs d’oeufs, du sucre et basta.  Meringue française, italienne ou suisse. J’ai opté pour la suisse, car mon dessert est gros.

C’est un nuage de douceur irrésistible.

Ingrédients pour une pavlova de 24 cm de diamètre et 5 cm d’épaisseur : 200 g blancs d’oeufs à température ambiante (très important) – 400 g de sucre semoule

Montez les blancs doucement et, lorsqu’ils commencent à mousser. Déposer une casserole sur le feu, avec un fond d’eau, y poser votre bol qui ne doit pas toucher le fond de la casserole, l’eau doit être frémissante. Fouettez en ajoutant le sucre en trois fois, jusqu’à ce que la meringue soit bien brillante et lisse. Elle atteint environ  40 °. Si vous n’avez pas de thermosonde, tremper le dessus de votre doigt, ça doit être chaud à peine supportable. Fouetter pendant environ 10 minutes. Retirer du feu et fouetter jusqu’à complet refroidissement. La meringue doit tenir entre les branches du fouet.

Placer une feuille de cuisson sur le plateau. Déposer la meringue à l’aide d’une cuillère, compter un diamètre d’environ 24 cm et 5 cm de hauteur. Creusez un peu au milieu de la meringue comme sur la photo pour pouvoir ensuite la garnir de chantilly.

Enfournez pendant 15 minutes à 120 °. Puis baissez la température, à 100 ° (th 4) pendant 3 heures.

A l’issue de ce temps, laissez la meringue refroidir à l’intérieur du four porte entrouverte.

Ingrédient pour la Crème Chantilly: 

Garniture de la pavlova : 20 cl de crème liquide entière – 250 g de mascarpone – 30 g de sucre glace – 250 g de fruits rouges- 1 càcafé de poudre de combawa ou 1/2 gousse de vanille

Mettre la crème dans un bol avec les fouets pendant 20 minutes au congélateur.  A l’issue de ce temps, montez la crème très froide en versant le sucre en deux fois, en chantilly. Grattez la gousse de vanille, mettre les graines dans la chantilly ou la poudre de combawa. Rajoutez le mascarpone. Fouettez. Réservez au frais.

A l’instant T de la dégustation. Couvrir la meringue de chantilly, parsemez de fruits et dégustez aussitôt.

Histoire de ce dessert créé en hommage à une ballerine russe Anna Pavlova. Revendiquée à la fois par l’Australie et la Nouvelle-Zélande, la pavlova est un dessert simple composé d’une meringue craquante à l’extérieur, un peu moelleuse à l’intérieur, couverte d’un dôme de crème chantilly et de fruits frais.

Sur ces notes aériennes et une vision de ma table je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. Je vous retrouve rapidement pour une nouvel échange gourmand, d’ici là continuez à prendre soin de vous, vous le valez bien !

3 réponses à « Pavlova, meringue suisse »

  1. Ok mais c’est une meringue française que tu as réalisé Veb. Le meringue italienne se réalise avec un sirop de sucre à 118°C.

    Patrick

  2. C’est la meringue suisse ( meringue à croquer ) qui se réalise à chaud sur bain-marie. Mais dans ce cas, les blancs d’oeufs sont mélangés directement au sucre avant d’être battus.

    Patrick

    1. Coucou PatFormi,
      Oui l’erreur de plume par excellence, j’ai réalisé une meringue suisse et pas italienne. J’ai modifié mon article en fonction. Merci pour ta lecture. Bise bien amicale

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.