Brioche aux restes de farine (épeautre, châtaigne)


Brioches / vendredi, mai 1st, 2020

Un samedi, à la tombée de jour et en voulant façonner mon pâton, je m’étais aperçue qu’il ne me restait que des ersatz de farines. Qu’à cela ne tienne, j’avais fait un mix. Je l’ai mise en levée lente dans le bas du frigo et le lendemain matin me voici sur les ponts (façon de parler) dans ma cuisine aux aurores. Je l’avais façonnée est suis allée terminer ma nuit, motivée je vous dis ! Deux heures plus tard,  après l’avoir enfourné, un café qui coule, l’odeur qui met en appétit. Il est temps de savourer l’aboutissement de tous ces efforts.  C’est une brioche à la mie dense, un goût malté et un arrière goût de noisettes, de plus la farine au blé complet est une source d’oligo-élément, minéraux, vitamines…C’est une farine qui nous veut du bien !

Pour une belle couronne et de quoi satisfaire au moins 15 gourmands au saut du lit : 300 g de farine T45 – 100 g de semoule fine – 60 g de farine de châtaignes – 240 g de farine d’épeautre (j’ai raclé mes fonds de placard comme vous pouvez le constater)

2 oeufs -100 g de sucre roux – 50g de lait entier – 25 g de levure fraîche ou 2 sachets de levure sèche.

Mettre dans un saladier le lait tiède (surtout pas chaud car ça tuerait l’action de la levure) et y mettre à fondre le cube de levure fraîche. Rajouter les oeufs, le sucre, le zeste de citron vert.

Mélanger puis verser la farine blanche, à la châtaigne, à l’épeautre, la semoule dans le désordre ou dans l’ordre comme le tiercé gagnant oh le rêve….

En rêvassant on continue de mélanger à la main ou à l’aide d’un robot munit du fouet. Former une boule et couvrir et laissez lever pendant 2 heures à l’endroit le plus chaud de votre maison.

A l’issue de ce temps, le pâton aura levé et là le sortir du saladier et le façonner selon votre envie du moment, mon inspiration à 6 H 30 d’un dimanche matin a été de diviser la pâte en deux, de former deux boudins et les tresser, puis former un cercle, basique.

Enfournez dans un four préchauffé à 210 ° pendant 10 minutes et à 170° pendant 20 minutes.Et à partir de ce moment là, comme votre matinée sera déjà bien entamée, vous aurez bien mérité une pause coocooning, dans votre tenue préférée.

Comme l’écrit le philosophe John LOCKE  :

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

En cette journée qui fête tous les travailleurs, ainsi que ceux qui aspirent à le devenir, je  partage avec vous ce brin de muguet, en espérant qu’il nous apporte chance et bonheur.Sur ces notes de brioche rustique je vous souhaite à tous de passer une excellente journée de repos et vous retrouve vite pour un nouvel échange gourmand.

Recette publiée sur mon ancien blog le 1 mai 2013.

Une réponse à « Brioche aux restes de farine (épeautre, châtaigne) »

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.