Cédrat confit maison, à l’ancienne


Conserves, Fruits, Mignardises / vendredi, mars 4th, 2022

Le cédrat est un agrume à la forme ovoïde à la peau toute bosselée. A l’instar de son cousin le citron il n’a pas beaucoup de jus. C’est plutôt sa peau qu’on utilise, elle est légèrement amère avec une odeur enchanteresse. C’est une saveur à part qui le différencie de tous les autres agrumes. J’ai acheté un kilo pour confire une partie et confectionner une marmelade.  Pour le cédrat confit, on pourra le déguster comme les orangettes ou en parfumer un gâteau ou brioche. Un délice parfumé délicatement translucide comme un vitrail.

1 cédrat le mien pesait 600 g – sucre en poudre – eau

Déroulé pour obtenir du cédrat confit

Laver et brosser le cédrat. Le sécher puis le couper en deux puis en quartiers. Avant de le trancher en fines tranches. On enlève la pulpe pour ne garder que la peau avec la partie blanche.
Remplir un fait tout avec de l’eau et la porter à ébullition. Déposer doucement les écorces puis les y laisser jusqu’à ce que l’eau se remette à bouillir. Comptez cinq minutes avant de stopper la cuisson.
Mettre un passoire dans un évier et jetez l’eau en conservant les lamelles. Les rincer sous l’eau froide.
Remettre de l’eau dans le fait tout et faire bouillir. Au total, il faudra reproduire l’opération 3 fois. 
Après leur troisième bain, égouttez puis peser les zeste du cédrat.
J’ai compté 500 g d’écorces, 700 g de sucre et 70 cl d’eau.
Commencez par mettre le sucre et l’eau dans un fait tout, lorsque le sucre a fondu déposez les lamelles.
Laissez confire à feu doux pendant environ 1 H 30.
Le sirop va réduire et voici le stade où l’on arrive à avoir juste très peu de sirop qui englobe les lamelles et une grosse ébullition.
Laissez le sirop refroidir complètement avant de disposer sur une grille, les écorces. N’oubliez pas de mettre un plat dessous car quelques gouttes de sirop vont s’écouler.
Laisser sécher 1 à 2 jours à température ambiante avant de conserver dans une boîte qui ferme hermétiquement. Une nuit à suffit pour moi.
PS : Pourquoi des lamelles de cédrat confites à l’ancienne? Car la recette ne contient que le fruit, le sucre et l’eau.
Sur ces notes «vive le cédrat», je vous souhaite à tous de d’excellents moments. Je vous retrouve rapidement pour un nouvel échange gourmand. Prenez bien soin de vous, vous le valez bien !

Si vous souhaitez suivre mes publications, vous pouvez vous abonner à la newsletter. Pour cela, il vous suffira de renseigner les deux cases en haut à droite de la page d’accueil. J’essaye d’en envoyer une tous les quinze jours

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.