Glace au café, trois ingrédients et sans sorbetière


Glaces / dimanche, juin 7th, 2020

Tu n’as pas sorbetière, ça tombe bien moi aussi, tu rêves d’une turbine, sache que nous portons le même rêve. Mais, mais, j’ai des souvenirs d’enfance, des souvenirs de cappuccino fait maison à une époque où le café lyophilisé coûtait un bras (je vous parle d’un temps vraiment lointain) ma grand-mère mettait dans un bol profond du café, du sucre et de l’eau bouillante et avec son fouet, manuellement tout en nous surveillant du coin de l’œil avec mes frères. Elle faisait monter le mélange en une crème qu’elle entreposait au frigo. Et quand l’heure du goûter sonnait, elle faisait chauffer dans une casserole du lait (achetée à la ferme et qu’elle faisait bouillir) et mettait à diluer une à deux cuillères de crème cappuccino par tasse. C’est vraiment le meilleur cappuccino que je n’ai jamais eu à goûter. Comme à l’époque on ne jetait rien, la croûte formée sur le dessus du lait, était mélangée à du sucre et on dégustait cela sur de bonnes tranches de pain frais, c’était un délice…Si..si je vous assure ce sucre qui croustille sous la dent, et ce petit goût de crème…ça avait vraiment le goût du bonheur.

Cette glace est donc inspirée de ce souvenir précis, et celui de café crémeux glacé que j’ai eu l’occasion de déguster au litre en Italie, tellement c’est bon.

Pour environ 1 litre de glace : 20 g de nescafé (je prends nes de nescafé) – 180 g de sucre – 150 g d’eau bouillante

Facultatif : 50 g de pralin

Verser dans un récipient comme celui de la photo, le nescafé, le sucre et l’eau chaude puis fouetter.

Le mélange va épaissir, augmenter de volume, jusqu’à quadrupler. Vous allez obtenir  une crème légère, très connotée café.  On rajoute le pralin, puis on verse dans une boîte fermant hermétiquement et on conserve au congélateur en attendant de servir.

Pour illustrer ma recette j’ai pris nes de nescafé.  J’en conserve toujours un boîte au congélo, servie avec un nuage de chantilly, un cookie ou macaron…miamesque.

Sur ces notes « savoureusement nostalgiquement café», je vous souhaite à tous de passer un excellent d’excellents moments. Prenez bien soin de vous les amis, car vous le valez bien  ! A très vite pour un nouvel échange gourmand !

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.