Galette Franc-Comtoise à la crème pâtissière


Tartes sucrées / lundi, janvier 8th, 2024

Pour tirer les rois, en ce premier week-end de janvier, pas envie de galette à la frangipane et je n’ai pas anticipé pour préparer un pâton pour une brioche à la bordelaise. Sur mon fil d’actualité d’instagram, j’ai fait connaissance avec une galette que je ne connaissais pas jusque là, la Franc-Comtoise. J’ai jeté mon dévolu sur une recette composée d’une pâte à chou (la classique) et autre variante où l’on rajoute une crème pâtissière parfumée à l’eau de fleur d’oranger. Une texture de flan, avec un goût de choux, une vraie découverte pour moi !

De quoi garnir un moule à tarte de 25 cm de diamètre

Crème pâtissière

  • 2 jaune d’œufs
  • 15 grammes de poudre à crème à la vanille (jock) ou de la maïzena
  • 50 g de sucre blanc (mis 40 g de xylitol qui est du sucre de bouleau)
  • 180 grammes de lait ou 18 cl
  • zeste d’une clémentine râpé

Préparation de la crème pâtissière

Verser dans une casserole le lait, le sucre, les jaunes d’œufs et la poudre de flan ou maïzena. Râper le zeste d’une clémentine, et la rajouter au mélange. Mettre sur le feu tout en fouettant sans discontinuer jusqu’à ce que la crème épaississe. Au premier éclatement de bulle, continuer à remuer pendant une minute. Retirer du feu, verser dans un bol et filmer au contact avec un film alimentaire.

Pâte à choux

  • 250 g de lait ou  25 cl
  • 70 g de beurre doux
  • 130 g de farine
  • 4 œuf
  • 50 g de sucre en poudre
  • 3 cl d’eau de fleur d’oranger

Préparation de la pâte à choux :

Préchauffer le four à 180° chaleur tournante dix minutes avant d’enfourner la galette.

Dans une casserole, verser le lait, ajouter le beurre coupé en morceaux, le sucre et le sel. Porter le tout à ébullition. Dès que le liquide bouillonne, verser en une seule fois la farine d’un coup sec. Remuer vivement à la spatule jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se détache de la casserole.

Dessécher la pâte pendant 2 minutes toujours sur le feu. Hors du feu, on casse un œuf bien l’incorporer avant de rajouter le second, le troisième et le quatrième. Il faut que les quatre œufs soient bien incorporés à la pâte avant de rajouter l’eau de fleur d’oranger et amalgamer encore.

Si vous utilisez un robot : déposez la pâte dans le bol d’un robot muni de la feuille et laisser tourner doucement avant de rajouter les œufs un par un en veillant à ce que chaque œuf soit bien incorporer avant chaque ajout.

Après l’incorporation des 4 jaunes, ajouter la crème pâtissière tiédie. Quand le mélange est homogène, ajouter l’eau de fleur d’oranger. Amalgamer une dernière fois.

Beurrer un moule, versez la pâte. L’étaler à l’aide d’une spatule ajouter le ou les fèves.

Dorer la galette Franc-Comtoise

Dans un bol mélanger à la fourchette 1 jaune d’œuf, 1/2 càcafé de crème liquide ou sel. Dorer au pinceau la surface de la galette. Faire des croisillons avec les dents d’une fourchette. Enfourner pour une cuisson à 180° pendant 30 minutes.

A la fin de cuisson la galette doit être bien dorée et gonflée. Retirez la galette du four, elle va perdre de sa superbe et s’affaisser.

Retourner le moule sur une assiette pour démouler. Puis retourner à nouveau sur le plat de présentation.

Laissez refroidir à température ambiante avant de servir la galette.

Source de cette délicieuse et fiable recette prise sur le superbe blog : Yumelise – mille mercis pour le partage.

Sur ces notes « franc comtoise », je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. Je vous retrouve rapidement pour un nouvel échange gourmand. Prenez bien soin de vous, vous le valez bien !

Si vous souhaitez suivre mes publications, vous pouvez vous abonner à la newsletter. Pour cela, il vous suffira de renseigner les deux cases en haut à droite de la page d’accueil. J’essaye d’en envoyer une tous les quinze jours

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.