Brandade de hareng


Légumes, Plats uniques, Poisson / samedi, novembre 2nd, 2019
En dégivrant mon congélateur, avec une  inspiration  niveau zéro, et une arrière pensée celle de tomber sur un truc facile à cuisiner. Ravie de ma trouvaille, des kippers (poisson séché entier fendu au milieu) les voici transformés en une brandade de hareng. Un plat à destination d’amateurs avertis. Pendant que l’un se délectait de lasagnes maison en se demandant comment on pouvait préférer des harengs à des pâtes. D’autres se pourléchaient les babines avec ce concentré de saveurs. Je l’ai servi avec une bonne salade verte, c’est un plat diètétiquement correct, économique, facile à confectionner que demander de plus  ? Ah si tout de même une condition : aimer les harengs.
 

Pour ce plat, inutile que je vous le « vendre » comme bon pour tout le monde bla..bla… pas la peine d’essayer avec les enfants. Car fils numéro un dans mon cœur ayant franchi le seuil  de la cuisine, avec un « hum ça sent bon ! » mais après la question : « Tu nous as fais quoi à manger ? » Ça s’est gâté par un « bahhh pourquoi tu ne peux pas cuisiner comme tout le monde, des pâtes ! ». J’avais ramené de mon voyage en pays ch’ti quelques poissons séchés soutirés hors période de carnaval où c’est la pénurie, et pour cause, certains  carnavaleux Dunkerquois font des jets de harengs du haut du beffroi. Alexandre DUMAS écrivait à propos des harengs dans son Grand dictionnaire de cuisine : « Un excellent poisson dont on ferait le plus grand cas, s’il était cher et s’il était rare ». Vision du plat avant son passage au four

Ingrédients pour une brandade de harengs et 6 amateurs :

800 g de pommes de terre (bintje) – 300 g de filets de harengs fumés

1/4 l de lait – 4 gousses d’ail – 2 tranches de thym frais – 5 cl (50 g) d’huile – 1 citron confit maison – poivre

Mettre les pommes de terre dans un sachet de congélation et faire cuire pendant 10 mn vitesse maximale. Laissez refroidir épluchez puis les écraser les en purée.

Dans une casserole verser le lait déposer les filets de harengs, rajoutez thym et laurier et faire cuire 10 mn à feu doux.

Éplucher puis écraser les gousses d’ail en purée et les faire revenir avec 1 càc d’huile d’olive pendant 3 mn dans une poêle.

Filtrer le lait dans lequel a cuit le hareng et le verser sur les pommes de terre écrasées le citron confit coupé en dés, l’ail, verser l’huile mélanger intimement puis rajouter le poisson taillé en dés (enlever arêtes, tête et queue si vous ne prenez pas des filets).

Rectifiez l’assaisonnement et enfourner pendant 15 mn dans un four à 170 °.  Puis une fois le quart d’heure écoulé, rajouter 5 mn fonction grill avant de servir.

Servir avec une bonne salade verte.

Ps à prendre ou à laisser : Vous pouvez choisir du hareng saur du néerlandais soor veut dire séché, ou entiers (gendarmes, bouffis), en filets ou fendus au milieu comme ici des kippers .

Source pour la rédaction de cet article et pour cette recette SAVEURS N° 179.

13 avril 2012

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.