Osso bucco de dinde à la sauge


Plats uniques, Volaille / mardi, novembre 5th, 2019

Pour 6 amateurs d’amabilité et de viande facile à machouiller et d’osso bucco : 1,200 kg de d’osso bucco de dinde –  350 g de tomates cerises – 370 g de carottes râpées – 360 g de vin blanc sec – 10 feuilles de sauge – 1 oignon – 4 gousses d’ail  –   le zeste râpé d’une orange – 3 càsoupe de farine,   sel, poivre, 2 càsoupe d’huile d’olive 10 cl d’eau

Peler puis râper les carottes. Couper les tomates cerises en deux.  Éplucher l’oignon, l’émincer. Éplucher les gousses d’ail, les écraser avec le plat d’un couteau.

Passer les morceaux de viande dans de la farine, secouer pour enlever l’excédent. Verser l’huile dans une cocotte, mettre la viande à dorer en la retournant régulièrement.

Ajouter les gousses d’ail écrasées, l’oignon et les carottes râpées le zeste d’orange râpé, mélanger, mouiller avec le vin. Ajouter les tomates et 10 cl d’eau. Rajouter les feuilles de sauge, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1 H 30.

Source de cette recette : Livre « l’atelier de Hugo DESNOYER » recette avec laquelle j’ai pris quelques libertés.

Servir avec des pâtes fraîches par exemple ou du riz basmati. J’ai servi avec quelques feuilles de sauge revenus dans un peu d’huile d’olive et saupoudrer de parmesan les pâtes….

Nous étions deux à avoir aimer ce plat de façon inconditionnelle et pour nos deux convives, la surprise est venue de l’invité en culottes courtes, qui m’a rendu une assiette rutilante, la maman fait attention à sa ligne et donc l’accompagnement pâtes…moyen.

Le rajout de carottes rend la sauce onctueuse et divinement bonne et allège l’ardoise calorique. Si tu aimes les recettes d’osso bucco  et une autre recette de viande qui mijote, si tu veux t’exiler avec un sauté de veau à Miami BEACH. Puis vint l’heure du dessert…Mon amoureux fait sauter les crêpes, je sors différents sucres …et le fameux pot nutella et là Sococho nous interpelle par  » mais papy il faut plus acheter ça c’est rempli de produits pas bons pour la santé ». Ah première nouvelle….et sa maman vous savez celle qui fait attention à sa ligne répond « moi je vais en prendre, j’adore »... Quand je vous dis que nos descendants nous rendent chèvres…

Sur ces notes toutes bêêêêlantes , je vous souhaite à tous un excellent début de semaine et vous retrouve très vite pour un nouvel échange gourmand.

24 février 2014

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.