Raffaello maison à la noix de coco et noisettes


Cadeaux gourmands, Chocolat, Mignardises / dimanche, novembre 24th, 2019

 

Si tu lui donnes sa chance, tu verras, l’essayer c’est l’adopter avec à l’horizon une seule perspective possible. Addict tu vas devenir. Cette recette est attendue si vous saviez (je sais ça fait la fille qui s’y croit follement, mais promis-juré c’est la stricte vérité) par mes collègues,  amies…Si tu es du genre prévoyant(e) et que tu as déjà commencé à préparer ta liste de mets festifs et autres cadeaux gourmands à offrir pour cette fin d’année, plus besoin d’arpenter le rayon chocolat de ton supermarché préféré et de happer la célèbre boîte. Avec son prix…regarde ce que tu peux obtenir, une armée de clones de Raffaellette avec un avantage, tu sais ce que tu y as mis dedans.

RAFAELLO1Pour une armée de douceur soit l’équivalent d’une quarantaine de munitions : 1 boîte de lait concentré sucré poids net de 397 g + 260 g de noix de coco

40 noisettes torréfiées (passées au four pendant 15 minutes à 180° en frottent entre les deux paumes les noisettes pour les dénuder).

100 g de noix de coco pour enrober

Facultatif : 200 g de chocolat blanc et 30 g de beurre pour enrober

Verser dans un saladier le lait concentré sucré, la noix de coco

Mettre au frais au moins pendant 2 H le mieux c’est de laisser une nuit au frais. Je l’ai mis 1 heure au congélateur.

A l’issue du temps choisi sortir le mélange puis former des boules de la grosseur d’une noix y enfoncer une noisette entière. Reformer la boule.

Une fois toute les boules confectionnées.

Mettre à fondre au bain mairie le chocolat blanc et le beurre.

Passer les boules à l’aide d’une fourchette ou d’un pic dans le chocolat.Enrouler dans la noix de coco. Poser sur une caissette en papier ou du papier sulfurisé. Conserver au frais pour faire figer.

Sortir 10 minutes avant dégustation.

Se congèlent sans difficulté un mois, au-delà la noix de coco prendrait un goût rance.

PS : Le passage des boules coco dans un bain chocolaté est facultatif mais franchement ça rajoute un grand plus.

Si lors de la confection, vous trouvez votre pâte un peu fluide, rajoutez un peu de noix de coco. Si au contraire elle est dure détendez là avec un peu de miel ou sirop d’agave.

Je résume tu emballes, tu offres ou…  Tu croques un bout et là ton palais va se heurter à un éclat chocolaté, avant de succomber à une texture toute douce nommée coco,  puis  face à un écueil, vaillamment tu affronteras, une noisette torréfiée : croc !  Tu peux recommencer, c’est si bon ! Sur ces notes de gourmandise assumée, et la vision de la dernière floraison du jardin de Leyre avant son hibernation. Je vous souhaite à tous de profiter de ce long week-end chargé d’émotion pour beaucoup d’entre nous. Savourons le temps qui passe en compagnie de ceux qu’on aime. A très vite pour un nouvel échange gourmand !

1 novembre 2013

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, regivore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.